Fermer
Chine

Face à la concurrence en Chine, le Groupe PSA veut renforcer sa compétitivité

Le #Compétitivité - #PSA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Face à une concurrence accrue sur le marché automobile chinois, Groupe PSA veut donner la priorité à l’amélioration de sa compétitivité. Le groupe (marques Peugeot, Citroën et DS) y a écoulé 750 000 voitures l’année dernière sur un total mondial de trois millions, et vise un million à l’horizon 2018, a indiqué le directeur général de Peugeot, Maxime Picat.

M. Picat a toutefois reconnu que le marché s’était durci ces derniers temps. « Les concurrents chinois commencent à apporter des produits dont la qualité s’est nettement améliorée », a-t-il expliqué. Néanmoins, « on ne fait pas une fixation sur les Chinois, on n’est pas forcément en concurrence avec eux, qui visent plutôt les clients achetant une voiture pour la première fois », estime-t-il. « Il faut qu’on continue à faire notre trou au milieu des marques internationales, et qu’on batte nos concurrents traditionnels. Sinon on va plonger dans la guerre des prix », a-t-il ajouté.

Dans le passé, « ce marché fortement tiré par la croissance ne s’est pas intéressé énormément à la productivité. Maintenant qu’il y a un peu de tassement (…) c’est le moment de regarder de beaucoup plus près nos coûts », a expliqué M. Picat.

Soucieux d’adapter leur offre, Peugeot, Citroën et DS présentent à Pékin des modèles inédits et réservés au marché chinois. On y trouve ainsi une version à coffre de la Peugeot 308, une DS « 4S » à quatre portes et une grande berline C6 assez classique d’apparence, héritière des CX et XM – qui n’ont pas de descendance dans la gamme Citroën actuelle en Europe. « En Chine, ce segment est très important et reste quasiment stable, alors qu’en Europe il a rétréci de façon spectaculaire », a expliqué la directrice générale de Citroën, Linda Jackson. (AFP 25/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.