Fermer
International

Euler Hermes prévoit une hausse de 6 % des marchés automobiles européen et chinois en 2016

Le #Euler Hermes - #Marché
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Yann Lacroix, en charge du secteur automobile chez Euler Hermes, spécialiste mondial de l’assurance-crédit, prévoit une hausse de 6 % du marché européen en 2016, après la hausse de 9 % observée en 2015 (l’ACEA prévoit pour sa part une progression de 5 %).

Grâce à la division par 2 de la TVA sur les petits et moyens véhicules, les immatriculations chinoises pourraient également croître de 6 % cette année (prévision identique à celle d’IHS Automotive). « Cette hausse pourrait même être plus importante si les autorités décident de ne pas prolonger la baisse de la TVA en 2017, poussant ainsi les ménages à acheter des véhicules d’ici la fin de l’année », précise M. Lacroix.

En Inde, les immatriculations ne devraient croître que de 1 %. Entre pouvoir d’achat des ménages limité et infrastructures routières insuffisantes, le marché automobile indien a du mal à décoller. « Aujourd’hui, la majorité de la population ne peut pas se permettre de dépenser plus de 3 000 ou 4 000 dollars pour un véhicule. Seules les offres ultra low-cost peuvent dynamiser le marché », explique Yann Lacroix.

En Russie et au Brésil, la situation reste critique. En 2016, les immatriculations devraient connaître une baisse de 11 % en Russie et de 19 % au Brésil, ajoute M. Lacroix. (AUTOACTU.COM 22/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.