Fermer
France

Eramet prêt à se lancer dans la course au lithium

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electrique - #Eramet - #lithium
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Eramet devrait investir un demi-milliard d’euros en Argentine pour produire un lithium ultra-pur utilisé dans les batteries pour véhicules électriques. D’ici à juin, la direction prendra sa décision d’investissement. L’étude de faisabilité technique et économique est en train d’être finalisée. La production pourrait démarrer fin 2021, après la construction de l’usine.

D’ici à cinq ans, le marché des véhicules électriques devrait absorber plus de la moitié de la demande mondiale de lithium, contre un tiers actuellement. Pour satisfaire la soif du secteur automobile, Goldman Sachs estime qu’il faudra quadrupler la production dans les dix ans à venir.

Le développement de ce projet pourrait changer la donne pour l’Europe, qui importe aujourd’hui la très grande majorité du lithium qu’elle consomme, à l’heure où Paris et Berlin soutiennent la création d’une filière européenne de fabrication de batteries pour véhicules électriques. « Le projet représente 50 % des besoins de toute la région en lithium pour ce marché à l’horizon 2025 », signale Philippe Gundermann, directeur de la stratégie d’Eramet. De quoi réduire la dépendance de l’UE à ce matériau stratégique.

Source : ECHOS (20/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.