Fermer
France

EP Tender met au point une remorque qui prolonge l’autonomie des véhicules électriques

Le #Electrique - #PFA - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Grâce à l’obtention de subventions dans le cadre des programmes Initiative PME et Horizon 2020, EP Tender, créateur d’une petite remorque servant de prolongateur d’autonomie pour les véhicules électriques, lancera prochainement la production d’une pré-série qui sera testée par une flotte d’une cinquantaine de véhicules en 2016. Le 7 juillet dernier, Jean-Baptiste Segard, créateur de la société EP Tender, a reçu le Trophée de l’innovation de la PFA (Plateforme de la filière automobile). C’est Renault qui l’a remarqué en premier et qui l’a même épaulé dans le développement technique de son projet.

L’EP Tender offre une solution originale permettant de prolonger l’autonomie des véhicules électriques. Il s’agit en fait d’une petite remorque contenant un moteur thermique, un réservoir d’essence et un moteur qui transforme l’énergie thermique en courant électrique de 400V. Attelée au véhicule et branchée à l’aide d’une prise, elle permet de bénéficier d’une autonomie supplémentaire de 500 km.

Avec son invention, M. Segard vient de décrocher une subvention de 200 000 euros dans le cadre du programme Initiative PME, ainsi qu’une subvention européenne de près de 800 000 euros dans le cadre du programme Horizon 2020. Ces aides vont lui permettre de passer à la première phase de développement de son EP Tender, existant aujourd’hui sous la forme d’un unique prototype. « Avec nos partenaires, nous allons prochainement lancer la production d’une pré-série de six EP Tender qui seront utilisés dans le cadre d’un pilote en 2016 », explique l’inventeur. Une flotte de 50 véhicules électriques composée pour moitié des véhicules de l’ERDF et de ceux d’artisans sera équipée de l’attelage nécessaire à l’utilisation de l’EP Tender. ERDF et les artisans pourront, lorsqu’ils en auront besoin, louer un EP Tender sur l’un des cinq points de location situés sur les parkings de centres commerciaux situés près des autoroutes entre Saint-Quentin en Yvelines et Rouen. Ce test permettra de vérifier le bon fonctionnement du système et le positionnement de ses tarifs de location. La société prévoit un abonnement annuel de 40 euros, puis le paiement de 17 euros par location avec un supplément de 10 euros pour un aller-simple. « A l’issue de ce pilote qui devrait durer un an, nous réaliserons une étude de satisfaction client qui nous permettra de déterminer si nous pouvons lancer un réseau de location », note M. Segard, qui espère débuter la commercialisation en France en 2017 et à l’international dès 2018.

Mais avant cela, EP Tender doit encore lever un frein important à son développement. Il faut en effet que les véhicules soient homologués pour tracter une remorque légère. Or, aujourd’hui, seule le Renault Kangoo Z.E. dispose de ce type d’homologation. Renault aurait par ailleurs donné son accord de principe à Jean-Baptiste Segard pour effectuer une réception par type isolée pour quelques Zoé qui seront utilisées dans la phase pilote.

EP Tender doit donc encore convaincre les constructeurs d’effectuer cette homologation. En attendant les résultats de son test, Jean-Baptiste Segard a déjà effectué une étude avec TNS Sofres auprès des consommateurs pour mesurer leur intérêt pour ce type de solution. D’après cette étude, 16 % des acheteurs d’un véhicule estiment qu’un système comme EP Tender serait une incitation à acheter un modèle électrique. « Pour 3,7 %, ce serait même une incitation certaine à franchir le pas », souligne M. Segard. « 3,7%, c’est quatre fois la part des ventes de véhicules électriques sur le marché français aujourd’hui », ajoute-t-il. En outre, parmi les consommateurs interrogés qui possèdent déjà un véhicule électrique, 40 % déclarent qu’ils utiliseraient EP Tender s’il était disponible sur le marché. (AUTOACTU.COM 22/7/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.