Fermer
Italie

En s’alliant au chinois ChemChina, Pirelli se protège des prédateurs

Le #Pirelli
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La transaction annoncée cette semaine par Pirelli avec le groupe chinois ChemChina vise à garantir son avenir et à lui éviter de devenir la « proie » d’autres investisseurs moins bien intentionnés, a déclaré à l’AFP (25/3/15) son président Marco Tronchetti Provera. Défendant l’accord qui prévoit la prise de contrôle du manufacturier italien via un montage complexe, son retrait de la Bourse de Milan et sa scission en deux parties distinctes, le dirigeant a estimé que cette transaction était « unique en son genre » et beaucoup plus avantageuse qu’une fusion entre pairs, qui aurait été vouée selon lui à l’échec.

« ChemChina nous aide à stabiliser la structure de l’actionnariat du groupe en regardant vers l’avant, afin que Pirelli reste un acteur du marché et ne devienne pas une proie », a expliqué M. Tronchetti Provera. Pour Pirelli, l’accord ne change rien en ce qui concerne la partie sportive et le haut de gamme puisque le centre de recherche et le siège resteront en Italie, et il permet d’accroître les capacités de production en pneus industriels, tout en s’ouvrant la porte de l’énorme marché chinois. De son côté, la partie chinoise pourra profiter de ses technologies haut de gamme, moins polluantes et plus économiques à long terme, explique M. Tronchetti Provera.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.