Fermer
Allemagne

Emissions : Une enquête du KBA conduit au rappel de 630 000 voitures de marques allemandes

Le #Constructeurs allemands - #Emissions - #Enquête - #Rappel De Véhicule
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Une enquête sur les émissions polluantes de modèles diesel commercialisés en Allemagne a mis au jour des irrégularités dans les niveaux d’émissions publiés par 16 marques automobiles, dont 5 Allemandes (Audi, Mercedes, Opel, Porsche et VW-Nfz).

Cette enquête du KBA (Office fédéral des Transports) avait été lancée après la révélation du scandale des moteurs truqués chez Volkswagen.

Suite aux résultats de cette enquête, les constructeurs allemands vont rappeler un total de quelque 630 000 voitures en Europe. La décision sur d’éventuels rappels de véhicules de marques étrangères devra être prise dans les pays d’Union Européenne où les modèles affectés ont été homologués.

L’enquête – dont les conclusions ont été présentées vendredi 22 avril par le Ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt – a toutefois révélé qu’aucun autre constructeur que Volkswagen n’avait équipé ses véhicules d’un logiciel truqueur illégal.

L’enquête du KBA étudiait les émissions de 53 voitures diesel de différentes marques (allemandes et étrangères). Sur les véhicules présentant des irrégularités dans leurs émissions polluantes, le système de filtration des particules polluantes est désactivée quand la température descend en dessous d’un certain seuil. Cette procédure est autorisée si elle permet d’éviter un accident ou un dommage causé au moteur.

C’est ce mécanisme que le gouvernement allemand souhaite voir révisé par les constructeurs. (AFP 22/4/16, REUTERS 22 ET 23/4/16, AUTOMOBILWOCHE 24/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.