Fermer
France

Embellie en vue pour l’emploi dans le secteur automobile

Le #Emploi
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le secteur de l’automobile, qui emploie près de 10 % des actifs en France, pourrait bientôt connaître une première embellie depuis le début de la crise en 2008. « L’emploi automobile avait subi une érosion importante : 8 % des effectifs, soit 450 000 salariés, en moins, en huit ans. Mais la tendance semble indiquer un retour à l’équilibre et bientôt de nouvelles embauches », explique Bertrand Ricq, directeur du site internet Autorecrute. Le groupe L’Argus, auquel appartient Autorecrute, organisait le 7 novembre à Paris son deuxième Salon de l’emploi automobile, qui a réuni 1 550 préinscrits et 33 exposants (constructeurs, équipementiers, loueurs), avec plus de 400 offres d’emploi à la clé. « Le dernier baromètre du CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) montrait clairement un frémissement. Au deuxième trimestre de cette année, le solde des embauches a été égal à celui des départs, soit 4 500 emplois. On a donc atteint un point d’équilibre et le trimestre prochain devrait enfin être positif », souligne M. Ricq. (PARISIEN 8/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.