Fermer
Chine

Edouard Philippe entame sa visite en Chine chez PSA à Shenzhen

Analyse de presse de 14H00 - Le #Capsa - #Groupe PSA - #Premier ministre - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Edouard Philippe a entamé le 22 juin sa visite en Chine par une étape à Shenzhen, où est installé un centre de production du Groupe PSA que le Premier ministre est venu « appuyer ». La venue à « Shenzhen n’a rien d’innocente car c’est là que l’ouverture de l’économie chinoise a commencé », a souligné le Premier ministre, après avoir arpenté l’usine de Capsa, la coentreprise de Changan et PSA.

Alors que se lance à destination du marché chinois et d’un public « premium » le nouveau modèle DS 7, M. Philippe est « ici pour appuyer cette phase de conquête commerciale d’une grande entreprise française qui investit sur place, créé des emplois sur place, mais dont les emplois, les investissements, les développements commerciaux servent évidemment l’entreprise, y compris en France ». Quelque 1 100 salariés assemblent environ 1 000 véhicules par mois dans cette usine inaugurée il y a cinq ans.

Revêtant son costume de VRP, il a ainsi vanté « l’audace technologique et l’excellence à la française » de la nouvelle voiture, « un bon cocktail ».

Source : AFP (22/6/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.