Fermer
France

EDF propose de gagner de l’argent avec sa voiture électrique

Analyse de presse de 14H00 - Le #Dreev - #EDF - #Electrique - #Mobilité - #Nuvve - #Recharge
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

EDF lance cette semaine Dreev, coentreprise fondée avec la start-up californienne Nuvve. Ce nouvel acteur sera dédié à la mobilité électrique, et plus spécifiquement au « smart charging », à savoir le pilotage des recharges des voitures électriques et de nouveaux services associés. Ces véhicules sont des « batteries sur roulettes », explique Eric Mévellec, le dirigeant de Dreev. Elles peuvent donc être un moyen efficace de soulager le réseau en période de pointe de consommation en réinjectant l’électricité nécessaire (issue de la batterie) – si une entreprise comme Dreev arrive à convaincre un portefeuille de clientèle suffisant.

« Ce système a beaucoup de vertus, c’est d’abord un bon moyen d’exploiter des ressources qu’on a sous la main. Tout le monde ne sait pas qu’un véhicule électrique reste statique pendant 96 % du temps, ce qui offre une large plage de temps pour exploiter l’électricité contenue dans la batterie », souligne M. Mévellec. Le second atout principal réside dans l’économie financière pour le client : il sera rémunéré pour l’énergie qu’il met à disposition d’EDF. Les montants pourraient permettre aux détenteurs de véhicules de ne pas payer leur alimentation, voire de gagner un peu d’argent. En moyenne, le coût annuel moyen pour le consommateur de l’alimentation d’un véhicule électrique tourne autour de 250 euros, soit cinq fois moins qu’une voiture à essence.

Dans un premier temps, l’offre concernera les entreprises et les collectivités, avant d’attaquer, d’ici à deux ans, le marché des particuliers.

Source : FIGARO (20/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.