Fermer
International

Dix écuries participeront à la troisième saison de Formule Electrique

Le #Formule E
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dix écuries participeront à la troisième saison de Formule Electrique, et donc au championnat soutenu par la Fédération internationale de l’automobile (FIA), a-t-on appris le 1er juillet en marge du e-Prix de Londres, finale de la saison 2015-2016, qui a été gagné par Nicolas Prost (FRA/Renault e.dams). Au classement final de ce deuxième Championnat FIA de Formule E (après 10 courses), Sébastien Buemi (SUI ; 155 points) occupe la première place, devant Lucas Di Grassi (BRA ; 153 points).

La société américaine Faraday Future, spécialisée dans la recherche sur les véhicules électriques et autonomes, sera partenaire de l’écurie Dragon Racing pour la troisième saison de Formule E, qui commencera le 9 octobre à Hong-Kong, nouvelle venue au calendrier. La marque britannique Jaguar sera aussi de la partie et rejoindra donc Audi, Renault, DS, Mahindra et Venturi.

Sur les dix écuries officiellement engagées, annoncées vendredi par la FIA et le promoteur Alejandro Agag, huit sont présentes depuis la première course, courue en septembre 2014 à Pékin. Une autre annonce a été faite le 1er juillet : une 3ème écurie à dominante chinoise, baptisée « Techeetah », sera lancée suite à la reprise de l’écurie japonaise Super Aguri. Elle sera financée par China Media Capital, basée à Shanghaï.

Les dix écuries officiellement engagées pour le troisième Championnat FIA de Formule Electrique sont ABT Schaeffler Audi Sport (GER), Andretti (USA), Faraday Future Dragon Racing (USA-CHN), DS Virgin Racing (FRA-GBR), Jaguar Racing (GBR), Mahindra Racing (IND), NextEV TCR (CHN), Renault e.dams (FRA), Techeetah (CHN, ex-Super Aguri), Venturi (MON), Mahindra & Mahindra, Jaguar et Audi.

Par ailleurs, cinq nouvelles étapes figurent dans un projet de calendrier dévoilé le 2 juillet par le site internet motorsport.com : Hong-Kong et Marrakech en ouverture, Bruxelles, puis Montréal et New-York en clôture. Les manches de Buenos Aires, Mexico City, Paris et Berlin sont conservées, alors que celle de Monaco, sur le bas du parcours du légendaire Grand Prix de F1, prévu 15 jours plus tard, fait son retour après une première édition réussie en 2015. La manche de Long Beach (Etats-Unis) disparaît, alors que deux dates restent libres pour l’instant : le 22 avril serait réservé à un e-Prix de Singapour, alors qu’une date en juin pourrait permettre d’organiser encore une course à Londres, mais plus à Battersea Park, les résidents de ce quartier ayant mis leur veto. (AFP 1, 2 et 3/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.