Fermer
Mexique

Didi Chuxing va s’implanter à Mexico

Analyse de presse de 14H00 - Le
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe chinois Didi Chuxing lance ce mercredi 21 novembre son service de transport (similaire à Uber) au Mexique, dans la ville de Mexico.

Du fait du manque de transports fiables, la ville de Mexico est un marché potentiel intéressant pour Didi Chuxing, d’autant plus que la capitale mexicaine compte 22 millions de personnes connectées à Internet (pouvant donc utiliser l’application nécessaire pour réserver un trajet).

L’Amérique Latine est en effet une des régions où l’usage d’Internet croît le plus rapidement, en particulier au Mexique (qui compte un total de 90 millions de personnes connectées à Internet).

Didi Chuxing s’est implanté au Mexique dès le mois d’avril, en proposant son service à Toluca, puis à Guadalajara et à Monterrey. Mexico est donc la 4ème ville du pays à bénéficier de son service de mobilité.

« Les problèmes de mobilité au Mexique et en particulier à Mexico sont un défi énorme », a concédé Pablo Mondragon, responsable des opérations de Didi Chuxing pour les villes de Mexico et Toluca.

En plus de l’expansion de son service à Mexico, Didi Chuxing proposera son service à Chihuahua, Tijuana et Puebla.

Source : XINHUA NEWS (21/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.