Fermer
Monde

Didi Chuxing étend son service de VTC au Japon et en Amérique Latine

Analyse de presse de 14H00 - Le #Amérique Latine - #Didi Chuxing - #Japon - #Mobilité - #Service - #VTC
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe chinois Didi Chuxing étend son service de VTC (voiture de tourisme avec chauffeur) au Japon et en Amérique Latine.

Au Japon, Didi avait déjà fondé une coentreprise locale avec la société d’investissement SoftBank. Le service sera désormais à 8 villes supplémentaires, pour être présent au total dans 12 villes nippones qui regroupent à elles seules la moitié de la population du Japon. Ces villes incluent notamment Tokyo, Kyoto et Osaka.

En Amérique Latine, Didi va notamment proposer son service en Colombie d’ici à la fin de l’année. En juin, le groupe chinois avait déjà mis un premier pied sur le marché sud-américain, en lançant des services de covoiturage à Bogota (Colombie) et Valparaiso (Chili).

En outre, en 2018, Didi Chuxing s’était implanté au Brésil en acquérant le service local de VTC, 99. Au Mexique, le Chinois est déjà présent dans 19 villes.

Pour rappel, Didi Chuxing dispose d’une plateforme regroupant environ 2 millions de chauffeurs de taxis et plus de 31 millions de conducteurs en VTC et autopartage.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (30/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.