Fermer
France

Deux repreneurs potentiels pour la reprise de Steva Limousin

Analyse de presse de 14H00 - Le #reprise - #Steva
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Deux repreneurs potentiels se sont signalés, dont l’ancien patron des Fonderie du Poitou Fonte (Vienne), actuellement en redressement judiciaire, pour la reprise de Steva Limousin, emboutisseur et sous-traitant automobile de Haute-Vienne, a indiqué le 3 avril une source syndicale. L’identité de ces deux repreneurs potentiels de l’usine de Bessines-sur-Gartempe (110 salariés), placée en redressement judiciaire il y a près d’un an, a été présentée mercredi au tribunal de commerce de Lyon.

D’après Bruno Grimaux, secrétaire du comité d’entreprise et délégué FO de Steva, l’un des deux candidats est la société F2J Reman Chaumont », qui fabrique des moteurs et des turbines. L’autre repreneur potentiel pour Steva est la société MDI Technologie, basée à Rouen et spécialisée dans l’ingénierie, mais son projet ne serait « pas très sérieux » selon M. Grimaux.

Le prochain rendez-vous pour Steva a été fixé au 24 avril, date à laquelle les repreneurs potentiels devront présenter leurs « garanties financières et industrielles » au tribunal de commerce de Lyon, qui a fixé au 5 juillet le délai pour une reprise.

Source : AFP

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.