Fermer
Allemagne

Deux Länder allemands réclament des dommages et intérêts à Volkswagen

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bavière - #Flotte - #Justice - #Länder - #Plainte - #Rhénanie-Palatinat - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Deux Länder allemands, la Bavière et la Rhénanie-Palatinat, réclament des dommages et intérêts à Volkswagen, pour leur flotte de véhicules administratifs affectés par le scandale des moteurs truqués.

Ils suivent ainsi l’exemple du Bade-Wurtemberg, qui a déjà déposé une plainte similaire.

En Bavière, une flotte d’environ un millier de voitures diesel est concernée, tandis que seuls 121 véhicules sont affectés en Rhénanie-Palatinat.

Si les Länder n’avaient pas officiellement déposé plainte, l’affaire risquait d’entrer dans le délai de prescription.

Par ailleurs, il s’agit de la deuxième plainte contre Volkswagen déposée par la Bavière. En 2016, le Land avait déjà porté plainte contre le constructeur, cette fois pour la perte de valeur des actions Volkswagen que détenait alors la région. Cette plainte n’est pas encore réglée.

Source : FRANKFURTER ALLEGEMEINE ZEITUNG (18/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.