Fermer
Corée du Sud

Des actions en justice contre des marques importées se profilent en Corée du Sud

Le #Importations - #Marque - #Plainte - #Taxe
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre de ses efforts pour stimuler la consommation, le gouvernement coréen a décidé le 2 février de prolonger jusqu’à la fin juin une baisse de 1,5 point de la taxe à la consommation qui frappe les voitures, avec effet rétroactif au mois de janvier.

Contrairement aux constructeurs coréens, plusieurs constructeurs étrangers, parmi lesquels BMW, Mercedes et Volkswagen, ont décidé de ne pas rembourser leurs clients, expliquant qu’ils avaient compensé la réduction de la taxe par des promotions et des baisses de tarifs dont les acheteurs avaient eu connaissance.

Ces explications n’ont pas convaincu leurs clients. Mécontents, ces derniers demandent que les autorités et la justice coréenne ouvrent des enquêtes. Si leur requête n’aboutit pas, ils comptent engager une action collective pour obtenir un dédommagement.

Selon la KAIDA (association des importateurs), les marques étrangères qui ont décidé de ne pas rembourser leurs clients ont vendu environ 10 000 véhicules au mois de janvier. (YONHAP 25 et 29/2/16, KOREA TIMES 27/2/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.