Fermer
Corée du Sud

Des grèves se profilent chez Hyundai et Kia

Analyse de presse de 14H00 - Le #Hyundai - #Kia - #Négociations salariales
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ouvriers syndiqués de Hyundai et ceux de sa société soeur Kia en Corée du Sud se sont prononcés cette semaine en faveur d’un recours à la grève pour appuyer leurs revendications salariales.

Le syndicat de Hyundai a demandé une hausse de salaire de 123 526 wons (93 euros) par mois pour la période allant de mars 2019 à mars 2020, ainsi que la redistribution de 30 % du bénéfice net de l’entreprise pour la période mars 2018-mars 2019. Le constructeur a rejeté ces demandes et maintenu sa proposition de geler les salaires.

Le syndicat de Kia a demandé la même hausse de salaire que celui de Hyundai et la redistribution de 30 % du bénéfice d’exploitation. La direction du constructeur a proposé de relever le salaire de base de 38 000 wons (28 euros) et d’accorder une prime de performance et une prime de 1,7 million de won (1 290 euros) à chaque salarié, mais sa contre-proposition a été rejetée.

Source : YONHAP (30/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.