Fermer
Monde

Des dirigeants des groupes automobiles allemands ont rencontré l’ambassadeur américain

Analyse de presse de 14H00 - Le #Allemagne - #Etats-Unis - #Importations - #Taxe
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Des dirigeants des groupes automobiles allemands BMW, Daimler et Volkswagen ont rencontré l’ambassadeur américain, Richard Grenell, pour discuter des possibles taxes douanières sur les voitures importées. Continental participait également aux débats.

Cette réunion, qui s’est tenue mercredi 4 juillet, avait pur but de créer un lien direct avec l’Administration Trump.

Le Président américain Donald Trump a menacé d’imposer des taxes douanières de 20 % sur les voitures importées depuis l’Union Européenne et a ordonné une enquête pour déterminer si les importations de véhicules et de pièces automobiles relevaient de la sécurité nationale.

En parallèle, le gouvernement américain s’est engagé dans un conflit commercial avec la Chine sur les importations d’aluminium, d’acier, des voitures et autres biens.

En outre, en plus de la discussion menée par les constructeurs allemands et l’ambassadeur américain, le Ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier se rendra à Paris la semaine prochaine, pour aider à coordonner une initiative européenne pour discuter des taxes sur l’aluminium imposées par les Etats-Unis.

De plus, la chancelière allemande Angela Merkel a mis en garde mercredi M. Trump contre le risque d’une « véritable guerre » commerciale si les Etats-Unis concrétisent leur menace de taxes sur les importations de voitures étrangères.

Les Etats-Unis sont déjà l’origine d’un « conflit commercial » après avoir relevé les droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium, a affirmé la Chancelière.

« Et nous avons une discussion en cours, beaucoup plus grave, portant cette fois sur la mise en place envisagée de droits de douane sur les importations de voiture aux Etats-Unis », a-t-elle ajouté.

« Il faut tout mettre en oeuvre pour désamorcer ce conflit afin qu’il ne devienne pas une véritable guerre », a souligné la chancelière. « Mais pour cela il faut être deux », a-t-elle averti dans un appel au président américain à accepter la négociation.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT (04/07/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.