Fermer
France

Delage va faire son retour après 66 ans avec une supercar hybride

Analyse de presse de 14H00 - Le #Delage - #Hybride
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Disparu en 1953 après avoir été parmi les plus prestigieux de la première moitié du 20ème siècle, le constructeur d’automobiles français Delage s’apprête à faire son retour avec une supercar hybride. Le projet est mené par les Amis de Delage, association propriétaire de la marque, avec l’entrepreneur Laurent Tapie, fils de Bernard Tapie.

En référence aux Delage D6 et D8 à six et huit cylindres respectivement, la voiture à venir se nommera D12 ; elle sera animée par un V12, une première pour une Delage de route. Ce bloc sera atmosphérique et développera 900 ch ; il sera associé à un moteur électrique de 330 ch pour une puissance combinée de 1 230 ch.

La société Delage Automobiles, refondée pour l’occasion, entend donner à la D12 un comportement proche de celui d’une F1. Dans cet objectif, elle s’est offert à les services de Jacques Villeneuve, pilote champion du monde 1997 de la discipline. Le développement de l’auto est supervisé par Benoit Bagur, qui avait notamment œuvré chez Seat en WTCC. Delage a pour ambition de battre le record des voitures de route au Nürburgring avec la D12.

La Delage D12 sera dévoilée sous la forme d’un « show car » dès ce mois de novembre aux Etats-Unis. Elle doit être produite en France.

Source : AUTOPLUS.FR (12/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.