Fermer
France

De nouveaux radars plus précis et plus performants vont être installés en 2019

Analyse de presse de 14H00 - Le #Radar - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

De nouveaux radars plus précis et plus performants vont être installés en 2019 sur les routes françaises, où de nombreux appareils ont été dégradés depuis le début du mouvement des « Gilets jaunes », a annoncé le 2 avril la Sécurité routière. Juchés sur des mâts de quatre mètres, ces appareils, baptisés « radars-tourelles », « voient mieux, plus loin, et peuvent différencier les véhicules soumis à des limitations différentes », notamment les poids lourds, a déclaré à l’AFP Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière. D’après son constructeur, ils pourront surveiller jusqu’à huit voies de circulation, sur une distance de 200 mètres.

France Info, qui a révélé l’information, affirme que 400 modèles vont être installés sur les routes cette année. Un chiffre que n’a pas voulu confirmer M. Barbe. « Cela dépendra de notre capacité à les déployer », a-t-il indiqué. « Pour le moment, une dizaine environ fonctionnent », notamment à Marseille, Strasbourg et dans les Yvelines, a-t-il précisé.

Tous les radars détruits ou dégradés lors du mouvement des « Gilets jaunes » seront remplacés par ces nouveaux modèles, dont le déploiement a été décidé en 2015. Début janvier, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait fait état de « près de 60 % des radars […] neutralisés, attaqués, détruits ».

Les nouveaux radars ne sanctionnent pour le moment que les excès de vitesse ou le franchissement d’un feu rouge, mais ils doivent à terme permettre d’identifier les conducteurs qui n’ont pas attaché leur ceinture, qui téléphonent au volant ou qui ne respectent pas les distances de sécurité. La majorité d’entre eux seront des leurres. « En moyenne, pour six cabines, une seule sera active », explique M. Barbe. « Ce ne sera jamais les mêmes, aucun automobiliste ne pourra savoir », ajoute-t-il, affirmant que « l’objectif n’est pas de flasher plus mais de faire ralentir plus ».

Source : AFP (2/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.