Fermer
Allemagne

Daimler va investir environ 500 millions d’euros dans les poids lourds connectés

Le #Conduite autonome - #Daimler - #Investissement - #Poids Lourds
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Daimler va investir environ 500 millions d’euros dans les poids lourds connectés d’ici à 2020. Wolfgang Bernhard, responsable de la division Daimler Trucks, a indiqué que la connectivité était un sujet important dans le domaine des poids lourds, étant donné que « le transport routier implique de connecter le conducteur, le gestionnaire de flottes, le garage, le constructeur, mais aussi les assureurs voire les autorités ».

A compter du 1er avril, une nouvelle activité au sein de la division Mercedes-Benz Trucks sera fondée. Elle comptera 200 salariés. Daimler prévoirait de proposer une plateforme ouverte, qui pourrait être utilisée par d’autres constructeurs.

Actuellement, plus de 365 000 véhicules utilitaires dans le monde sont déjà connectés grâce aux systèmes de connectivité de Daimler (FleetBoard en Europe et Detroit Connect aux Etats-Unis).

Les conducteurs peuvent ainsi communiquer l’état de leurs camions, ainsi que leur situation géographique et leur niveau de chargement à des clients, des gestionnaires de flottes ou des garages. En parallèle, ils reçoivent des informations en temps réel sur le trafic, le climat ou la disponibilité des aires de repos.

Or, selon M. Bernhard, actuellement, les poids lourds ne circulent réellement que durant un tiers du temps où ils sont occupés (les deux tiers restants étant passé à attendre lors de contrôle douanier ou lors des chargements et déchargements). En outre, un quart des camions en circulation en Europe rouleraient à vide. Une meilleure connectivité permettrait de réduire les temps d’attente. (AUTOMOBILWOCHE 21/3/16)

Par ailleurs, Daimler a présenté des poids lourds autonomes capables de rouler en colonne. Ainsi, trois camions autonomes peuvent se suivre, avec une distance de 15 m entre chaque, à une vitesse de 80 km/h. Les réactions du premier camion (par exemple, un coup de frein) sont répercutées au camion suivant en 0,1 seconde. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 21/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.