Fermer
Allemagne

Daimler risque un nouveau rappel forcé

Analyse de presse de 14H00 - Le #Daimler - #Diesel - #Emissions - #Euro 6 - #Gouvernement - #KBA - #Rappel de véhicules - #Remise aux normes - #Tests
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon la presse allemande, le KBA (office fédéral des transports) s’apprêterait à imposer un rappel à Daimler concernant 60 000 GLK 220 CDI des années 2012 à 2015.

Ce rappel serait lié à des manipulations des tests d’émissions. En effet, un réglage de la température sur le système circulatoire du liquide de refroidissement, artificiellement réglé à une température plus basse pour retarder l’échauffement de l’huile de moteur permettait d’abaisser artificiellement les émissions de NOx lors des tests.

Daimler a précisé que la fonction logicielle visée par cet éventuel rappel était légale (et a concédé qu’elle était utilisée sur des modèles Classe C, Classe E et Classe S dotés des moteurs OM 651 et OM 642), ce que dément le KBA.

Pour rappel, le KBA avait déjà imposé à Daimler de rappeler près de 700 000 voitures diesel. En outre, le groupe allemand a également rappelé volontairement quelque 3 millions de véhicules pour une mise à jour logicielle.

Par ailleurs, Andreas Scheuer, le Ministre allemand des Transports, a indiqué qu’une remise aux normes des voitures diesel ne satisfaisant pas aux normes Euro 6 via une réparation mécanique n’était toujours pas à l’ordre du jour (contrairement à la remise aux normes via une mise à jour logicielle), car aucune solution mécanique n’a pour l’instant été proposée par un constructeur.

Source : AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL (19/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.