Fermer
Allemagne

Daimler n’exclut pas de dépasser les plafonds de CO2 en 2020 et 2021

Analyse de presse de 14H00 - Le #CO2 - #Daimler - #Emissions - #Objectifs - #Salon de Francfort - #Union Européenne
Icone de twitter
CCFA_Auto
Les Ateliers du CCFA : Les Anciennes font le buzz Parade finale avec un défilé digne du « red carpet » #renault #psa #acf #utacceram #efap #mbacms #ccfa #racing #cars #circuit #automobile #vintage #event #paris #montlhery
Icone de twitter
autodrome_LM Icone de retweet
RT @autodrome_LM: Ce 27 janvier dans la matinée, @UTACCERAM accueillait un nouvel atelier du @CCFA_Auto : "Les Anciennes font le buzz"
Icone de twitter
autodrome_LM Icone de retweet
RT @autodrome_LM: @UTACCERAM @CCFA_Auto @Laurent_BENOIT_ [] pour quelques tours de piste Cet après-midi, direction Paris pour un
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

Le groupe allemand Daimler n’exclut pas de dépasser les plafonds d’émissions de CO2 fixés par l’Union Européenne en 2020 et 2021, a concédé son président Ola Källenius, qui a rappelé que le succès des modèles électrifiés dépendra de l’appétence des clients.

“Nous avons les produits pour respecter les normes” d’émissions imposées par l’Union Européenne (à savoir moins de 95 g de CO2 par km à partir de l’an prochain). Mais on ne peut pas dicter le choix des clients”, a expliqué M. Källenius au Salon de Francfort.

Les années 2020 et 2021 “représentent un défi considérable et, avec l’incertitude de ce qui se passera sur le marché, nous ne pouvons pas exclure qu’on ne sera pas en règle”, a souligné M. Källenius.

Pour diminuer le poids des investissements massifs dans la transition électrique, M. Källenius a ajouté que “les coopérations [étaient] indispensables”. Daimler collabore par exemple avec BMW dans les domaines de la conduite autonome et des services de mobilité.

“Nous sommes ouverts à des coopérations” tant que “les caractéristiques de la marque sont préservées”, a déclaré M. Källenius.

De plus, contrairement à Volkswagen, qui mise exclusivement sur les voitures 100 % électriques, Daimler se dit “ouvert” aux autres technologies, comme les hybrides, l’hydrogène ou encore les carburants synthétiques.

“Pour les cinq à dix prochaines années, l’accent principal sera mis toutefois sur les voitures électrifiées” (hybrides ou électriques à batteries), estime M. Källenius. Il considère néanmoins qu’il est insensé de prévoir pour l’instant la fin des voitures à moteurs thermiques à court ou moyen terme. “Je pense que le diesel a encore de longs jours devant lui”, a-t-il ajouté.

Source : AFP (10/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES