Fermer
Allemagne

Daimler fait appel à des experts audio pour le son de ses voitures électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #AVAS - #Daimler - #Son - #Système d'avertissement sonore des véhicules - #Voiture Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Daimler fait appel à des experts audio pour le son de ses voitures électriques, étant donné que les systèmes d’avertissement sonore des véhicules sont obligatoires pour les véhicules électriques depuis le 1er juillet.

En effet, une directive européenne impose désormais d’installer un générateur de sons d’avertissement dans les véhicules électriques, hybrides et à piles à combustible, qui sont silencieux au point parfois de ne pas être remarqués par les autres usagers de la route.

Le son d’avertissement devra être diffusé sous la vitesse de 20 km/h.

Des experts audio de Daimler réalisent donc actuellement de nombreux tests acoustiques dans le centre technologique de Mercedes-Benz à Sindelfingen, en vue de donner une « voix » aux véhicules électrifiés du constructeur.

Un son spécifique sera développé pour chaque modèle électrifié. En outre, les systèmes d’avertissement sonore des véhicules (AVAS) seront légèrement différents pour l’Europe, le Japon et la Chine. Aux Etats-Unis, le volume sonore de ces AVAS étant fixé à un niveau différent, le son sera adapté aux spécificités de ce marché.

Source : AUTOMOBILWOCHE (16/7/19), COMMUNIQUE DAIMLER

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.