Fermer
Allemagne

Daimler aurait manipulé les émissions d’un million de voitures

Le #Daimler - #Diesel - #Emissions - #Enquête
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’instar de Volkswagen, Daimler aurait lui aussi manipulé les niveaux d’émissions de plus d’un million de véhicules diesel. Deux types de moteurs (OM 642 – un diesel V6 de 3,0 l – et OM 651 – un diesel à 4 cylindres de 2,6 l) seraient affectés et les manipulations auraient eu lieu entre 2008 et 2016.

Selon la presse allemande, durant près d’une décennie (entre 2008 et 2016), le groupe Daimler aurait vendu en Europe et aux Etats-Unis des voitures avec des niveaux d’émissions élevés et non autorisés.

Ces informations sur les éventuelles manipulations réalisées par Daimler proviendraient du document d’enquête qui a conduit le parquet allemand à mener des perquisitions dans des locaux de Daimler en Allemagne au mois de mai (cf. analyse de presse du 24/5/17).

Ces perquisitions visaient à rechercher des « documents probants et matériels de stockage de données » pour étayer l’enquête ouverte en mars et visant des employés de Daimler pour des soupçons de « fraude » et de « publicité mensongère » sur les niveaux d’émissions réels des véhicules.

Les manipulations réalisées par Daimler fonctionneraient sur le même principe que celles de Volkswagen, à savoir un logiciel fait en sorte que le système de réduction des émissions polluante ne se mette en route qu’en phase de test, mais reste éteint lors de leur utilisation « normale ».

Pour l’instant, l’enquête sur Daimler ne viserait que deux personnes, ayant travaillé dans le développement de logiciels pour les motorisations diesel. Aucun membre du directoire ne serait concerné. (AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, ZEIT 12/7/17,SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 12 et 13/7/17, AFP, HANDELSBLATT 13/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.