Fermer
Roumanie

Dacia va reprendre sa production en Roumanie le 21 avril

Analyse de presse de 14H00 - Le #Dacia - #Production - #reprise
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dacia, principal employeur privé de Roumanie, a annoncé la reprise de sa production dès le 21 avril malgré la poursuite du confinement lié à la pandémie de coronavirus.

« La production démarrera progressivement sur la base du volontariat et montera en puissance jusqu’au 4 mai, lorsque l’ensemble des 15 000 salariés retourneront au travail », a indiqué le constructeur.

Basé à Mioveni, son unique site de production assurait à lui seul en 2018 2,7 % du PIB roumain, avec un chiffre d’affaires de 5,4 milliards d’euros. Il avait été totalement mis à l’arrêt le 19 mars, lorsque les autorités ont décidé d’un confinement progressif du pays visant à ralentir l’épidémie de Covid-19. Les salariés, placés en chômage partiel, recevaient 85 % de leur salaire net.

« Toutes les mesures sanitaires requises ont été adoptées pour permettre la réouverture sans risque du site, en accord avec les partenaires sociaux », a souligné le groupe.

Ce retour au travail « représente un symbole, une décision attendue par l’ensemble de l’industrie roumaine », ont de leur coté déclaré les  syndicats.

Avant le début de la pandémie, 1 400 véhicules sortaient chaque jour des lignes de production de Dacia.

Un million de personnes sont actuellement au chômage en Roumaine pour un coût de 1,4 milliard d’euro pris en charge par les employeurs, qui doivent être dédommagés par le gouvernement.

Source : AFP (9/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.