Fermer
France

Dacia s’adapte aux évolutions technologiques et réglementaires

Analyse de presse de 14H00 - Le #Dacia - #Electrification - #Electrique - #Jean-Christophe Kugler - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion du Salon de Genève, Jean-Christophe Kugler, directeur des opérations de la région Europe du groupe Renault, évoque les projets actuels et futurs de Dacia, ainsi que les performances commerciales de la filiale roumaine. « La Sandero est la voiture la plus vendue à particuliers et le Duster s’impose comme le SUV préféré des particuliers en Europe. Finalement, nous ne connaissons pas le potentiel maximal de Dacia. Nous avons toujours été freinés par la production. Tout ce que nous fabriquons est vendu [511 593 ventes en Europe en 2018] », souligne-t-il. « Nous avons atteint une capacité de plus de 700 000 unités produites en 2018. L’essentiel était destiné à alimenter le marché européen, mais aussi de grands marchés comme la Turquie. Nous avons par ailleurs annoncé le doublement de la capacité de production de l’usine de Casablanca en octobre dernier. Cela va nous permettre de repousser la frontière un peu plus loin », ajoute-t-il.

« Nous sommes très attentifs à l’évolution des réglementations dans les villes et les pays qui peuvent impacter nos clients, et donc les freiner dans leurs intentions d’achat. Nous essayons d’être bien en adéquation pour faire une offre compatible avec leurs usages. Nous avons par exemple beaucoup poussé sur le GPL avec une gamme complète. C’est une solution économique et écologique qui marche bien. Se pose aussi la question de l’électrification de nos produits dans le futur. Nous allons avoir des contraintes d’émissions au niveau du groupe Renault et Dacia devra apporter sa contribution. Encore une fois, le point fort de la marque à l’intérieur de l’Alliance est de pouvoir être en observation permanente sur les technologies disponibles et de voir quel sera leur coût dans deux ou trois ans », explique par ailleurs M. Kugler.

« Qui dit électrification ne veut pas forcément dire électrique. L’électrification chez Dacia va arriver, mais je ne suis pas en mesure de vous dire si nous aurons un modèle 100 % électrique. Nous souhaitons arriver au bon moment sur les technologies, c’est-à-dire en gardant notre positionnement dans le marché. Nous ne voulons pas quitter notre territoire. Il faut absolument que ces solutions d’électrification soient des solutions achat malin. Nous sommes très vigilants sur ce point », précise-t-il.

Source : JOURNALAUTO.COM (6/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.