Fermer
Suisse

Coronavirus : les organisateurs du Salon de Genève demandent des contrôles

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coronavirus - #Salon de Genève
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les organisateurs du salon de l’automobile de Genève ont demandé aux exposants issus des zones infectées par le coronavirus d’effectuer des contrôles sanitaires avant leur arrivée la semaine prochaine en Suisse et ont promis d’intensifier leurs efforts pour éviter un risque de contamination pendant l’événement. Cette annonce survient après l’annulation ou le report de plusieurs manifestations dans le monde, dont le salon automobile de Pékin et le Mobile World Congress de Barcelone, en raison des craintes suscitées par le virus parti de Chine qui a fait plus de 2.600 morts.

« Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus qui frappe la Chine, Palexpo SA observe attentivement la situation et ses possibles implications », a déclaré l’organisateur du salon de Genève.

« Les organisateurs encouragent les exposants des zones à risque à s’assurer que leur personnel réussisse les tests de contrôles nécessaires et ne présente aucun symptôme d’infection dans les 14 jours précédant leur arrivée en Suisse, afin d’éviter tout risque de propagation », a indiqué Palexpo. Ce dernier a ajouté être en contact régulier avec la direction générale de la santé (DGS) et le canton de Genève ainsi que son conseiller médical pour élaborer un plan d’action sanitaire modulable en temps réel.

Parmi les visiteurs et les exposants attendus au salon de Genève, figurent l’administrateur délégué de Ferrari Louis Camilleri et les dirigeants de la marque Smart, coentreprise entre l’allemand Daimler et le chinois Geely.

Source : REUTERS (25/2/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.