Fermer
Allemagne

Continental sollicite des banques pour préparer l’introduction en Bourse de sa division Powertrain

Le #Continental - #Introduction en bourse
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier automobile allemand Continental a sollicité des banques d’investissement pour préparer l’introduction en Bourse, prévue vers la mi-2019, de sa division Powertrain (transmissions).

Le groupe allemand a fait appel aux services de la société de conseils financiers Lazard pour le conseiller dans cette opération. Lazard a d’ailleurs déjà envoyé des invitations à des banques.

Ni Lazard ni Continental n’a pour l’instant commenté cette information.

Le groupe avait annoncé en juillet son intention d’introduire en Bourse sa division Powertrain dans le cadre d’une importante restructuration visant à s’adapter à l’évolution de l’industrie automobile avec l’essor des voitures électriques et autonomes.

Continental va ainsi se scinder en trois entités distinctes qui seront placées à partir de 2020 sous le contrôle d’une holding. Une première sera dédiée aux pneumatiques (Continental Rubber), une deuxième aux châssis, aux habitacles et à la sécurité (Continental Automotive, qui inclura les technologies de conduite autonome) et une troisième aux systèmes de transmission (Powertrain).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (26/10/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.