Fermer
Allemagne

Continental s’apprête à introduire en bourse sa division « Powertrain »

Analyse de presse de 14H00 - Le #Continental - #Division - #Restructuration
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier allemand Continental s’apprête à introduire en bourse sa division « Powertrain » (groupes motopropulseurs), dans le cadre de la future restructuration du groupe.

La division Powertrain (qui produit notamment des composants pour moteurs à combustion) prendra son indépendance et sera introduite en Bourse. Elle deviendra une entité séparée en début d’année prochaine. Des parties de son capital devraient être proposées à des investisseurs dès la mi-2019. La division pourrait à terme étendre son domaine d’activité, en envisageant la production de cellules de batteries (voir article à ce sujet).

L’an dernier, la division Powertrain a généré un chiffre d’affaires de 7,7 milliards d’euros. Elle emploie plus de 40 000 personnes.

En outre, la réorganisation de Continental va également affecter d’autres divisions de l’équipementier.

Continental réfléchit à une évolution de sa structure d’entreprise depuis la fin 2017. Un projet initial avait été proposé par le président Elmar Degenhart en avril. Cette restructuration vise notamment à rendre la division Powertrain plus flexible, pour s’adapter à l’évolution de l’industrie automobile vers davantage d’électrification.

Le projet d »introduction en Bourse a été proposé par le président du directoire, M. Degenhart, et par le président du conseil de surveillance, Wolfgang Reitzle. En revanche, la famille propriétaire de Continental, les Schaeffler, étaient plutôt favorable à une stratégie de spin-off (le spin off désigne une stratégie de valorisation des actifs d’une entreprise, qui consiste à créer une nouvelle société totalement indépendante à partir d’une branche d’activité existant préalablement au sein d’un groupe).

Outre la division Powertrain, Continental se compose de la division Rubber (pneumatiques) et Automotive (composants automobiles). Il détient également la filiale ContiTech.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (18/07/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.