Fermer
Allemagne

Continental développe un caoutchouc à base de pissenlit

Le #Continental - #Innovation
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Continental développe un caoutchouc novateur à base de pissenlit, baptisé « Taraxagum » et visant « à limiter la dépendance de Continental vis-à-vis des fluctuations du marché global du caoutchouc ».

Ce projet est le fruit de recherches menées par l’Institut Fraunhofer à Münster, l’Institut Julius Kühn à Quedlinburg et la société spécialisée dans la sélection végétale Eskusa à Parkstetten.

Grâce au travail de ces trois organismes, Continental a développé un latex à base de pissenlit russe génétiquement modifié, avec un rendement à l’hectare similaire à celui de l’hévéa, la plante traditionnellement utilisée pour fabriquer du caoutchouc.

En outre, contrairement à l’hévéa qui pousse dans des régions tropicales, le pissenlit russe pousse « à proximité des usines » de Continental, ce qui permet de « réduire les distances d’approvisionnement et de limiter de façon significative les émissions de CO2 produites lors du transport ».

Le Taraxagam a déjà été utilisé pour la production de pneus hiver destinés à des voitures de tourisme et à des véhicules utilitaires, ainsi que pour des pièces de supports de moteurs.

Continental va investir 35 millions d’euros d’ici à 2021 pour construire un centre de recherche à Anklam (Land de Mecklembourg-Poméranie Occidentale), afin d’y produire cette nouvelle résine. (ECHOS 21/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.