Fermer
Allemagne

Continental annonce une perte nette au troisième trimestre et veut se séparer de sa division Powertrain (transmissions)

Analyse de presse de 14H00 - Le #Continental - #Division - #Introduction en bourse - #Prévisions - #réorganisation - #Résultats - #Vitesco
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier allemand Continental a annoncé qu’il tablait sur une perte nette au troisième trimestre ainsi que sur l’ensemble de l’année 2019.

Dans son communiqué, l’équipementier a également publié ses résultats préliminaires. Continental a ainsi réalisé un chiffre d’affaires consolidé d’environ 11,1 milliards d’euros au troisième trimestre (+ 2,9 % environ). Sur la période, sa marge opérationnelle s’est établie à environ 5,6 % (contre 7,1 % au troisième trimestre de 2018).

Dans la division Automotive (châssis de voitures), le chiffre d’affaires s’est établi à environ 6,6 milliards d’euros (+ 2,2 % environ), et la marge opérationnelle à 1,6 % environ (contre 4,0 % un an auparavant).

Dans la division Rubber (pneumatiques), le chiffre d’affaires a reculé d’environ 3,9 %, à environ 4,6 milliards d’euros et la marge opérationnelle a atteint environ 12,3 % (quasiment stable).

Continental a également fait savoir que la valorisation de ses activités Automotive sera dépréciée d’environ 2,5 milliards d’euros au troisième trimestre. Cette dépréciation de la valorisation s’explique par le fait que Continental estime que « la production mondiale de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers ne s’améliorera pas de manière significative au cours des cinq prochaines années (2020-2024) ».

En outre, l’équipementier a indiqué qu’il prévoyait désormais une scission de sa division Powertrain (transmissions), via une introduction en Bourse totale, alors qu’il prévoyait initialement une cotation partielle de cette division.

L’introduction en Bourse totale de cette division sera proposée à l’approbation du conseil de surveillance lors de l’assemblée générale du 30 avril 2020. En cas de vote positif, elle pourrait être réalisée dans le courant de l’année 2020.

« Dans les années à venir, notre activité transmissions devrait bénéficier de l’indépendance et de la flexibilité dont elle aura besoin pour poursuivre sa croissance », a expliqué Elmar Degenhart, président de Continental.

Une fois indépendante, la division, désormais baptisée Vitesco Technologies, aura pour objectif de devenir un pionnier dans l’électrification.

Avec cette scission, l’équipementier Continental sera donc réorganisé en « holding », avec trois entités, à savoir la division Rubber (pneus), la division Automotive (châssis de voitures) et l’entité indépendante Vitesco (ex-Powertrain).

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL, ZEIT (22/10/19), COMMUNIQUE CONTINENTAL

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.