Fermer
France

Constellium investit 180 millions d’euros dans une nouvelle ligne de finition dans le Haut-Rhin

Le #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Constellium a annoncé l’inauguration d’une nouvelle ligne de finition automobile dans son usine alsacienne de Neuf-Brisach (Haut-Rhin), représentant un investissement total de 180 millions d’euros. Ce nouvel équipement a pour objectif de « répondre à la demande croissante de tôles aluminium pour la carrosserie automobile », explique le fabricant de produits en aluminium dans un communiqué. La nouvelle ligne de finition, d’une capacité de production de 100 000 tonnes, assure un traitement thermique à haute vitesse et offre une plus grande flexibilité sur l’épaisseur des alliages transformés.

« L’inauguration de cette nouvelle ligne de finition à Neuf-Brisach est une étape majeure dans le déploiement de notre stratégie de croissance sur le marché automobile mondial », commente le directeur général de Constellium, Jean-Marc Germain, cité dans le communiqué. M. Germain rappelle dans ce contexte le lancement récent d’une nouvelle usine de fabrication aux Etats-Unis, à Bowling Green (Kentucky), dans le cadre d’une coentreprise avec UACJ Corporation, pour servir le marché automobile nord-américain.

Construit en 1967, le site de Neuf-Brisach (laminage, finition et recyclage) conçoit et produit une gamme de bobines et tôles pour les marchés de l’automobile et de l’emballage (canettes, emballages alimentaires). Dans un entretien publié dans Les Echos, M. Germain souligne que « la France reste un pôle clef dans [la] stratégie » du groupe. Il rappelle que la France représentait, en 2015, 35 % des revenus et 45 % des investissements industriels du groupe. Constellium va continuer à se « développer sur […] trois métiers », l’automobile, l’aéronautique et l’emballage. « Il n’y aucune perspective de cession », précise le directeur général. (AFP 18/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.