Fermer
France

Citroën revient en vidéo sur ses 100 ans de recherche du confort par la suspension

Analyse de presse de 14H00 - Le #Anniversaire - #Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Pour ses 100 ans, Citroën revient en vidéo sur un élément technique qui fait partie de son ADN depuis ses débuts : la recherche du confort par la suspension. Différents systèmes d’amortissement novateurs en leurs temps, qui ont contribué à populariser la marque, sont ainsi réunis le temps d’un clip qui retrace en accéléré l’histoire de Citroën. La vidéo débute avec la Traction (1934) et ses roues indépendantes. Puis vient la 2CV (1948) et sa suspension atypique avec ses amortisseurs à friction qui freinaient les mouvements de caisse et ses batteurs d’inertie aidant à plaquer les roues au sol. La suspension hydropneumatique qui permettait à la DS (1955) de conserver une assiette stable est ensuite mise à l’honneur. Elle est suivie par ses évolutions sur la GS (1970) et la CX (1974), qui bénéficiait en outre d’une direction à rappel asservi, l’ancêtre des assistances variables. La vidéo évoque également la suspension Hydractive inaugurée sur la XM (1989), autre système hydropneumatique qui perdura jusque sur la dernière C5 arrêtée chez nous en 2017, et notamment sur la C6 (2005), visible dans le film. La suspension à butées hydrauliques des actuelles C4 Cactus et C5 Aircross conclut ce tour d’horizon.

Source : AUTOPLUS.FR (7/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.