Fermer
Union européenne

Cinq constructeurs s’engagent pour le développement des véhicules à hydrogène en Europe

Le #Hydrogène - #Pile à Combustible
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Cinq constructeurs d’automobiles – Honda, BMW, Daimler, Hyundai et Toyota – ont signé un accord pour la mise en place du projet HyFive (Hydrogen for innovative vehicles), qui permettra de tester 110 véhicules à pile à combustible hydrogène et d’installer six stations-service à hydrogène en Europe.

Ce projet a pour objectif de développer des technologies et des infrastructures destinées au développement des véhicules à hydrogène. Les modèles seront testés à Bolzano (Italie), Copenhague (Danemark), Innsbruck (Autriche), Londres (Royaume-Uni), Munich et Stuttgart (Allemagne).

Six infrastructures de recharge pour ces véhicules seront développées par Air Products, Copenhagen Hydrogen Network, ITM Power, Linde et OMV ; elles viendront s’ajouter aux douze déjà existantes. Elles seront implantées au Danemark, en Autriche et au Royaume-Uni.

D’autres projets tournés vers l’hydrogène ont déjà été développés en Europe. L’Allemagne a lancé son programme Mobilité H2 en 2009 pour mettre en place un réseau de stations distribuant de l’hydrogène. Air Liquide participe au programme H2 Mobility, dont l’objectif est de déployer 400 stations de distribution d’hydrogène d’ici à 2023, contre 15 aujourd’hui. En octobre 2012, la Norvège, l’Islande, la Suède et le Danemark ont également signé un protocole d’accord avec quatre constructeurs d’automobiles, dont encore une fois Honda, Toyota et Hyundai (plus Nissan) et des entreprises en charge de mettre en place les infrastructures de recharge en hydrogène. (AUTOACTU.COM 17/4/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.