Fermer
France

Cetup innove en matière de sécurité routière avec un boîtier antifatigue

Le #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Cetup – Compagnie européenne de transports urgents personnalisés – finit d’équiper ses 180 véhicules avec le boîtier Toucango. L’entreprise grenobloise fait partie des premières à adopter ce dispositif innovant, développé par la start-up Innov+, qui analyse en instantané le comportement du conducteur. Via un boîtier fixé au tableau de bord, 57 points sur le visage sont balayés par des capteurs à infrarouges qui détectent le moindre signe avant-coureur de fatigue et déclenchent l’alerte par anticipation. Cetup y travaille depuis un an en partenariat avec Transdev, ERDF et Innov+. Créé en 1989 par Laurence et Jean-Pierre Capossele, actuels dirigeants, Cetup s’est au fil du temps spécialisé dans le transport des produits sensibles pour de grands industriels (Areva, Safran, EDF, etc.). Il emploie 200 personnes, dont 160 pilotes, pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 20 millions d’euros en 2015, contre 15 millions l’année précédente.

Ce boîtier antifatigue vient compléter un plan massif pour la sécurité routière. A côté de la formation des conducteurs et d’une éducation à la santé, figure le contrôle de l’état des véhicules, géré par le même garage près de Grenoble. La flotte est équipée de pneus neige, de radars de recul et même d’indicateurs de pesée automatique sur les hayons pour éviter tout risque de surcharge. Les résultats sont là. Depuis deux ans, la société déclare n’avoir enregistré aucun accident corporel. « En quatre ans, les incidents matériels ont été divisés par quatre, passant de 1 tous les 500 000 kilomètres en 2011, à 1 tous les 1,4 million de kilomètres en 2015 et à 1,8 million aujourd’hui », détaille Tanguy de la Rochette, du département développement durable. Cetup mise aussi sur les véhicules à motorisations innovantes pour poursuivre sur cette lancée. La société a acquis son premier véhicule hydrogène. (ECHOS 11/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.