Fermer
Espagne

Certaines autoroutes espagnoles bientôt gratuites

Analyse de presse de 14H00 - Le #Autoroute - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement espagnol, par le biais de son ministre du développement, José Luis Abalos, a annoncé que les concessions autoroutières arrivant à terme entre 2018 et 2021 ne seront pas renouvelées. Une surprise après 50 ans de privatisation des « autopistas ».

Dès décembre 2018, les 84 kilomètres de l’AP-1 deviendront gratuits, entre la ville de Burgos (Castille et León) et le village d’Armiñón (pays-basque espagnol). Des tronçons de l’AP-7 entre Alicante et Tarroganone en passant par Valence, et de l’AP-4 (entre Séville et Calìz) perdront également leurs barrières de péages, dès décembre 2019. Au total, d’ici à 2020, 552 kilomètres d’autoroutes deviendront gratuits.

En outre, dès le 1er septembre 2021, le morceau d’AP-7 – prolongement de notre autoroute A9 – deviendra gratuit. Depuis la frontière jusqu’à Tarragone – en passant par Barcelone – les automobilistes ne rencontreront plus aucun péage. Et en combinant les deux sections de l’AP-7, les automobilistes ne rencontreront plus aucune barrière de péage jusqu’à Alicante, quelques kilomètres au sud de Valence.

A l’horizon 2021, environ 1 000 kilomètres d’autoroutes seront en libre accès en Espagne. Le gouvernement espagnol n’a pas précisé comment il comptait financer l’entretien de ces tronçons.

Source : AUTO PLUS (19/6/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.