Fermer
France

Carlos Tavares lauréat du Prix du Stratège 2018 des « Echos »

Analyse de presse de 14H00 - Le #Carlos Tavares - #Groupe PSA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président du Groupe PSA Carlos Tavares devait recevoir le 29 mars le Prix du Stratège 2018 des « Echos ».  Interrogé sur le redressement du constructeur, il explique être « arrivé chez PSA fin 2013 dans une situation où, manifestement, les gens travaillaient beaucoup sans avoir les résultats escomptés ». « Dans ces cas-là, on peut vous raconter des tas de carabistouilles, mais il faut tous se mettre d’accord sur l’idée que seule la performance protège. Cela ne nous rendra pas populaires aujourd’hui, mais nous serons des héros demain. Se focaliser sur cette idée simple, corriger ensemble ce qui ne marche pas, c’est très fédérateur. Aujourd’hui, tout se joue dans le management des talents. Choisir les bonnes personnes dans les bonnes positions, cela paraît une lapalissade mais c’est fondamental », déclare-t-il. « Un sportif s’entraîne pour repousser sans cesse ses limites. Mon boulot, c’est de faire en sorte que les 18 membres de l’équipe de direction le veuillent aussi. Je n’y arrive pas toujours, mais notre industrie exige des sportifs de haut niveau. Les groupes qui font des profit warnings sont ceux qui font du sur-place », souligne-t-il par ailleurs.

M. Tavares explique enfin que, chez PSA, « on ne déconnecte pas, on gère l’équilibre personnel ». « Ce qui a changé ma vie, c’est le portable. Je gère PSA avec ma tablette tactile. Regardez dans les armoires, il n’y a pas un papier dans mon bureau. Même mes e-mails s’effacent tous les trois mois. On me donne 1.000 slides Powerpoint à lire par semaine, mais environ 10 % seulement méritent d’être lus. Mes équipes savent que je suis disponible 24/24, mais n’en abusent pas. Et vice versa. Vous savez, le temps nous est compté : ma règle, que j’essaie d’appliquer tous les jours, c’est 8 heures-18h à pleine intensité au bureau. Parce qu’à 19h et quelque je dîne avec mon épouse à la maison. Et c’est un plaisir qui fait partie de mon équilibre de vie », déclare-t-il.

Source : ECHOS (29/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.