Fermer
France

Carlos Tavares évoque les objectifs d’émission de CO2

Analyse de presse de 14H00 - Le #ACEA - #Carlos Tavares - #CO2 - #Emissions - #Salon de Francfort
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Interrogé au Salon de Francfort sur les objectifs à atteindre en matière d’émissions de CO2, le président de l’Acea et du Groupe PSA Carlos Tavares a expliqué que le fait de ne se fier qu’aux émissions de dioxyde de carbone correspondait à regarder le problème par le petit bout de la lorgnette : « Il faut aussi mesurer l’empreinte carbone du puits à la roue en prenant en compte l’ensemble du cycle de vie d’une voiture, de la façon d’extraire les matières premières à la fabrication des batteries des voitures électrifiées et au recyclage. Il faut une analyse d’ensemble ».

« Je crois que nous al­lons en­trer dans une pé­riode ex­trê­me­ment agi­tée, entre main­te­nant et 2030 », a-t-il an­noncé au micro de BFM Bu­si­ness. « C’est toute la pé­riode de tran­si­tion éner­gé­tique qui va nor­ma­le­ment voir se dé­ployer plei­ne­ment les tech­no­lo­gies d’élec­tri­fi­ca­tion. Donc, il va y avoir des en­jeux tech­no­lo­giques, des en­jeux de qua­lité, de coûts pour les uti­li­sa­teurs. Donc, il faut que les vé­hi­cules res­tent abor­dables pour que no­tam­ment les classes moyennes de nos so­cié­tés puissent conti­nuer à pro­té­ger leur li­berté de mou­ve­ment », a-t-il expliqué.

« Je ne doute qu’il va y avoir un cer­tain nombre de ten­sions », a par ailleurs prévenu le dirigeant. « Je ca­rac­té­rise cette pé­riode comme étant une pé­riode dar­wi­nienne. […] Il faut que cha­cun s’adapte. Pas uni­que­ment les en­tre­prises – et le Groupe PSA est prêt pour ça – mais éga­le­ment les ci­toyens. Ils ont voté une cer­taine di­rec­tion. Cette di­rec­tion, elle est tout à fait louable, elle est res­pec­table. Nous sommes là pour ser­vir cette in­ten­tion. Main­te­nant, peut-être que les ci­toyens n’ont pas to­ta­le­ment com­pris l’en­semble des chan­ge­ments que leur vote porte im­pli­ci­te­ment. Et ils vont le dé­cou­vrir au fur et à me­sure que les choses vont se dé­rou­ler de­vant leurs yeux », a-t-il ajouté.

Face à cette si­tua­tion, PSA n’en­tend pas for­cé­ment nouer de nou­velle al­liance. « Sur le plan de notre ca­pa­cité à être maître de notre des­tin, par l’in­ves­tis­se­ment dans les tech­no­lo­gies qui sont né­ces­saires, la po­si­tion du Groupe PSA au­jour­d’hui est une ex­cel­lente po­si­tion », a déclaré M. Tavares. « Nous avons un bilan qui est ex­trê­me­ment sain, une ren­ta­bi­lité qui est une des meilleures au monde et donc nous sommes ca­pables de fi­nan­cer notre re­cherche et dé­ve­lop­pe­ment, et nos in­ves­tis­se­ments par l’ef­fi­cience éco­no­mique que nous avons déjà dé­mon­trés. Donc, de ce point de vue-là, nous sommes par­fai­te­ment confor­tables », s’est-il félicité.

Source : BFMTV, LARGUS.FR (11/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.