Fermer
France

Carlos Tavares évoque les nouveaux enjeux de la mobilité

Analyse de presse de 14H00 - Le #Carlos Tavares - #Groupe PSA - #Mobilité
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans une tribune publiée par Lesechos.fr, le président du Groupe PSA Carlos Tavares explique que la raison d’être des constructeurs d’automobiles est de « préserver la liberté de mouvement en proposant une mobilité sûre, propre, abordable et agréable ». « Nous le faisons, chez PSA, avec passion depuis plus de deux cents ans et nos équipes sont plus que jamais mobilisées pour répondre aux défis grandissants de la mobilité du futur », souligne-t-il.

« Les citoyens ont vécu l’hypermobilité terrestre, aérienne et maritime dans un monde peuplé de 5 milliards d’êtres humains, en 1990. A nous, parties prenantes, de préserver, en 2019, la mobilité de 7 milliards d’individus et de concevoir les solutions pour 9 milliards de citoyens, en 2050, dont 2 milliards de citadins supplémentaires », ajoute-t-il, notant que des réponses restent à apporter « sur trois dimensions : le coût de la mobilité, l’impact environnemental, la disponibilité des solutions ».

M. Tavares indique qu’il ne faut pas que la mise en œuvre de réglementations globales ou locales bride l’innovation en orientant vers des solutions prédéfinies qui aliènent la force créative des ingénieurs et des techniciens. « A court terme, il faut s’assurer du maintien de la capacité à proposer des objets technologiques abordables pour les clients, au regard de leur pouvoir d’achat. Je suis persuadé que l’innovation et l’harmonisation des normes peuvent limiter l’augmentation du prix de la mobilité électrifiée liée à la réduction du CO2 de 37,5 % d’ici à 2030. La connectivité et, à terme, les véhicules autonomes de type robot taxi sont porteurs d’une promesse de plus grande flexibilité », affirme-t-il.

« Par son objet et son action aux côtés des garages solidaires, la Fondation du Groupe PSA est un témoin privilégié du poids de la mobilité dans l’émancipation des individus. Les problèmes de déplacements trop compliqués, trop chers, ou l’absence de solution de déplacement ont été identifiés comme la raison des abandons de parcours d’insertion, d’accès à l’emploi ou à la formation. Eviter la précarisation de certains publics fragiles et continuer de proposer des solutions qui restent abordables est essentiel », note par ailleurs le dirigeant. « Face à toutes ces questions, une façon pertinente de répondre aux contraintes sociales, économiques et environnementales est de privilégier une approche intégrée qui inclut les objets de mobilité (progrès technique), la disponibilité des services (stratégies d’aménagement des territoires et offre abordable de systèmes de transport intelligent) et le comportement des conducteurs (économie du partage et écoconduite) », ajoute-t-il.

Enfin, M. Tavares explique que « protéger la liberté de mouvement avec une offre de mobilité propre et plus inclusive qui soit garante du maintien du lien social dans nos démocraties fragilisées est primordial » et qu’il s’agit d’un « enjeu aussi important que l’alimentation ou la santé dans le contexte de l’accroissement de la population de 3 milliards de ‘mobile citizens’ à l’horizon 2050 ». « La révolution des transports est le fruit d’innovations successives qui ont apporté une réelle valeur ajoutée sociétale et environnementale », assure-t-il, concluant que « plus que jamais, nous avons besoin de génie humain, de bienveillance et de la vision de ce que représente une société heureuse, mobile et décarbonée ».

Source : LESECHOS.FR (1/12/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.