Fermer
Japon

C. Ghosn nomme un co-PDG japonais pour l’épauler chez Nissan après sa nomination à la tête de Mitsubishi Motors

Le #Dirigeant - #Mitsubishi - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Carlos Ghosn a annoncé jeudi la nomination d’un Japonais pour l’épauler chez Nissan et lui permettre de se consacrer au redressement de Mitsubishi Motors. C’est son actuel numéro deux et directeur de la compétitivité, Hiroto Saikawa, qui est promu à ce poste de co-PDG. « Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une mise en retrait de ma part. Ce que je dis, c’est que j’aurai besoin de temps pour soutenir Mitsubishi », a déclaré M. Ghosn lors d’une conférence de presse à Tokyo.

Nissan a annoncé hier avoir bouclé le rachat d’une participation de 34 % dans le capital de Mitsubishi Motors pour quelque 2,1 milliards d’euros. « Nous faisons un grand pas en avant, nous devons adapter notre organisation afin de ne pas relâcher notre attention sur la performance de Nissan », a expliqué M. Ghosn.

« L’urgence est à la remise sur pied de Mitsubishi Motors », qui avait avoué au printemps avoir falsifié les performances énergétiques de certains véhicules. Outre l’impact financier de cette affaire, qui devrait se traduire par une lourde perte nette pour le constructeur cette année, Mitsubishi va devoir s’efforcer de restaurer son image, déjà entachée par une précédente affaire de dissimulation de défauts dans les années 2000. « C’est la priorité numéro un », a insisté M. Ghosn, qui espère ainsi réitérer l’expérience conduite au début des années 2000 pour sauver un Nissan au bord de la faillite. (AFP 20/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.