Fermer
Etats-Unis

Carlos Ghosn estime qu’il ne faut pas opposer constructeurs d’automobiles traditionnels et nouveaux géants issus de la high-tech

Le #Carlos Ghosn - #Conduite autonome - #Salon - #Véhicule connecté
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

En marge du Salon de l’Automobile de New-York, le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn a estimé qu’il ne fallait pas opposer les constructeurs d’automobiles traditionnels et les nouveaux géants issus de la high-tech, Google et Apple en tête, en termes de concurrence. Comme il l’avait déjà affirmé à Paris lors d’un déjeuner à l’Automobile Club de France, il a d’ailleurs rappelé que, s’il s’agissait de concurrence frontale, ces géants auraient déjà racheté des constructeurs, dans la mesure où ils en ont largement la capacité financière. Mais d’après M. Ghosn, les profits de l’automobile sont trop faibles pour ces groupes habitués à des niveaux de marges bien plus élevés. Dès lors, le dirigeant estime que ces groupes veulent plutôt devenir des fournisseurs à très haute valeur ajoutée pour les constructeurs. Et si disruption majeure il doit y avoir, elle ne vient pas nécessairement de ces nouveaux grands groupes, mais plutôt d’une accélération technologique globale et de l’essor très rapide des services de mobilité. Les deux parties ont donc intérêt à apprendre à mieux se connaître et à travailler ensemble.

« Il y a trois grandes forces, l’électrification, l’autonomisation de la conduite et la connectivité, qui vont modifier notre industrie avec une ampleur que nous commençons seulement à imaginer », a déclaré M. Ghosn. Avant de reprendre à son compte la désormais célèbre formule de Mary Barra : « Je m’attends à ce que notre industrie change plus dans les cinq prochaines années qu’elle ne l’a fait dans les cinquante dernières ». (JOURNALAUTO.COM 24/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.