Fermer
Etats-Unis

Canoo (ex-Evelozcity) proposera des voitures électriques uniquement sur abonnement

Analyse de presse de 14H00 - Le #Canoo - #véhicules électriques
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La start-up californienne Evelozcity est devenue Canoo et a annoncé hier qu’elle proposerait une gamme de véhicules électriques aux particuliers et aux entreprises exclusivement sur abonnement. Elle a précisé qu’elle comptait lancer ses premières voitures aux Etats-Unis en 2021 et qu’elle voulait pénétrer ultérieurement le marché chinois.

L’entreprise aurait levé environ un milliard de dollars.

Canoo a indiqué qu’il voulait commercialiser quatre modèles, qu’il n’aurait pas de réseau de distribution et qu’il offrirait des formules d’abonnement de durées différentes. 

La start-up a en outre annoncé qu’elle confierait l’assemblage de ses véhicules à un tiers. Elle a précisé qu’elle évaluait des partenaires mais n’avait signé aucun contrat. Automobilwoche avait rapporté récemment que la société discutait avec la division Magna-Steyr de Magna pour assembler ses véhicules aux Etats-Unis.

Fondée fin 2017 par d’anciens dirigeants de la Deutsche Bank et de BMW passés par Faraday Future, Canoo emploie 350 personnes.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (25/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.