Fermer
Etats-Unis

Cadillac prépare une salve de nouveautés

Le #Cadillac - #Modèle - #Stratégie
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le nouveau patron de Cadillac, Johan de Nysschen, prépare une offensive dans le produit qui pourrait faire passer le nombre de modèles de la marque de haut de gamme de General Motors de cinq à dix d’ici à 2020.

L’enrichissement de la gamme est au coeur de la stratégie visant à relancer la marque américaine.

M. De Nysschen a indiqué que Cadillac prévoyait de lancer à la fin de la décennie une berline de grand luxe qui devrait être dénommée CT8 ou CT9. Le modèle concurrencera les versions à empattement long de la BMW Série 7 et de la Mercedes Classe S, a-t-il précisé.

Le dirigeant a par ailleurs confirmé que la marque proposerait une version hybride rechargeable de la nouvelle CT6 qui est annoncée pour la fin 2015, et indiqué qu’un modèle tout électrique était également prévu. Cadillac prépare en outre un successeur au Cadillac ELR, mais ce futur modèle pourrait ne pas être un coupé à deux portes.

M. De Nysschen a laissé entendre que la marque américaine envisageait de lancer au moins deux tout-chemin de loisir, qui seraient positionnés dans la gamme en dessous et en dessus de l’actuel SRX et cibleraient des modèles allemands existants. Il a également évoqué une berline plus petite, destinée à concurrencer les BMW Série 1 et Mercedes CLA, qui pourrait s’insérer en dessous de l’ATS.

Cadillac prévoit de fabriquer la nouvelle CT6 et le remplaçant du SRX en Chine, où ses ventes devraient atteindre 75 000 unités cette année, contre 50 000 en 2013. Mais « il faudra environ cinq ans pour que nous puissions venir en Europe avec les bons produits », a estimé M. De Nysschen. (AUTOMOTIVE NEWS 9/10/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.