Fermer
France

Bruno Le Maire envisage des aides fiscales pour relancer le secteur automobile

Analyse de presse de 14H00 - Le #Aides fiscales - #Bonus - #Coronavirus - #Electrique - #Gouvernement - #Malus
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes de véhicules ont chuté de 72 % en France au mois de mars, et avec le confinement imposé en raison du coronavirus, les premiers chiffres pour avril sont encore plus alarmants, avec une baisse de 96,3 % enregistrée sur la première semaine du mois. Le Ministre de l’Economie Bruno Le Maire réfléchit à des incitations fiscales pour relancer l’activité automobile. « [Pour] quelqu’un qui voudrait changer sa voiture, […] s’il n’y a pas une incitation à la demande et à la consommation d’un certain nombre de ménages, il y a fort à parier que les ménages seront prudents, garderont leur argent […] et ne seront pas incités à renouveler leur véhicule », a expliqué M. Le Maire sur BFM TV. « Pourquoi ne pas envisager, par exemple, une incitation à acheter un véhicule électrique, pour qu’il y ait à la fois redémarrage de l’économie, relance de la croissance mais une croissance durable, verte, qui soit plus protectrice de notre environnement », s’est-il interrogé.

« Le gouvernement étudie des aides fiscales pour plusieurs secteurs. Les mesures doivent encore être définies, notamment pour l’automobile, mais de premières décisions ont déjà été prises autour du bonus écologique moins généreux pour l’année 2020 qu’en 2019. Le barème 2019 du bonus écologique a été prolongé de trois mois pour les entreprises, en raison des difficultés économiques engendrées par le confinement. Des mesures pour les particuliers pourraient prendre une forme similaire », a expliqué le ministre. « Les aides fiscales devraient se concentrer sur les véhicules les plus vertueux dans les émissions de CO2. Depuis le 1er mars, la grille du malus écologique se base sur la norme d’homologation WLTP et les véhicules les plus polluants sont plus durement pénalisés. Les constructeurs demandent un aménagement des objectifs CO2 pour l’année 2020, puisqu’il est plus difficile de faire évoluer les gammes dans la période actuelle », a-t-il ajouté.

Source : AUTOPLUS.FR (22/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.