Fermer
Chine

Brose va investir 300 millions d’euros en Chine

Analyse de presse de 14H00 - Le #Brose - #Effectif - #Intérieur - #Investissement - #Sièges - #Usines
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier allemand Brose va investir 300 millions d’euros en Chine au cours des trois prochaines années, dans de nouveaux produits et équipements.

Ces investissements en Chine représenteront 20 % des investissements mondiaux que Brose compte réaliser d’ici à 2022.

Parmi les nouveaux produits que Brose compte financer avec cet investissement se trouve un siège réglable développé en Chine, qui sera utilisé en premier lieu par un constructeur chinois (qui propose des modèles conventionnels et à énergies alternatives), que l’équipementier allemand n’a pas souhaité nommer.

Brose a également dévoilé un moteur modulaire, pour véhicules conventionnels, hybrides ou électriques.

L’équipementier propose également des intérieurs d’automobiles adaptés aux futures mobilités, comme des sièges qui peuvent pivoter à 180° pour permettre aux 4 passagers de se trouver face à face.

Pour rappel, Brose dispose de 12 usines en Chine et emploie quelque 4 400 personnes dans le pays. En 2018, le chiffre d’affaires de Brose sur le marché chinois s’est établi à 1,2 milliard d’euros, soit 19 % de son chiffre d’affaires mondial.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (21/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.