Fermer
Royaume-Uni

Bristol veut interdire les voitures diesel

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bristol - #Interdiction de circulation - #Voitures diesel
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Si le gouvernement britannique donne son feu vert, la ville de Bristol sera la première ville au Royaume-Uni à interdire les voitures diesel.

La cité portuaire veut interdire l’accès de son centre-ville aux voitures particulières roulant au gazole entre 7 heures et 15 heures à compter de mars 2021. Les voitures qui ne respecteront pas l’interdiction seront assujetties à des amendes, dont le montant reste à définir. Des caméras seront installées pour repérer les plaques minéralogiques, sur le modèle en vigueur à Londres pour le paiement de la taxe d’embouteillage. Le champ exact des exemptions reste à préciser.

Les véhicules commerciaux roulant au gazole, et ne respectant pas les normes d’émissions les plus récentes, devront de leur coté payer une taxe pour circuler dans une « zone d’air propre » plus étendue que le centre-ville. Cette taxe s’élèvera à 9 livres (10,44 euros) par jour pour les taxis et les camionnettes et à 100 livres (116 euros) par jour pour les camions et les autobus.

La ville de Bristol fait partie des 24 villes auxquelles le gouvernement britannique a ordonné en 2017 de mettre en place des programmes d’amélioration de la qualité de l’air. Elle espère que son plan lui permettra de respecter les objectifs de réduction des oxydes d’azote d’ici à 2025. La ville prévoit par ailleurs d’offrir une prime de 2 000 livres (2 320 euros) aux habitants pour mettre leur voiture diesel à la casse.

Source : LESECHOS.FR (7/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.