Fermer
Union européenne

Brevets de Nokia : Daimler dépose une plainte auprès de la Commission Européenne

Analyse de presse de 14H00 - Le #Brevet - #Commission européenne - #Daimler - #Nokia - #Plainte
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe automobile allemand Daimler a déposé une plainte auprès des autorités de la concurrence de l’Union Européenne au sujet des brevets Nokia, indispensables à la communication automobile.

La Commission européenne a confirmé la réception cette plainte de Daimler, et va l’examiner.

Nokia a de son côté déclaré que Daimler avait tenté de compléter la licence.

« Bien que nous offrons aux constructeurs automobiles un large éventail d’options, y compris par l’intermédiaire de leurs fournisseurs de niveau 1, Daimler a refusé d’acquérir une licence pour les inventions déjà utilisées par Nokia », a ainsi souligné un porte-parole du groupe finlandais de télécommunications.

« Les allégations de Daimler dans sa plainte auprès de la Commission Européenne ne sont que les plus récentes d’une longue série de mesures visant à éviter l’octroi d’une licence », a ajouté ce porte-parole.

Les entreprises technologiques et les fournisseurs de services mobiles jouent un rôle de plus en plus important dans l’industrie automobile. Leurs technologies sont utilisées dans les systèmes de navigation, la communication entre véhicules et les véhicules autonomes, ce qui entraîne davantage de litiges concernant les brevets.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.