Fermer
Allemagne

Bosch veut atteindre la neutralité carbone dès 2020

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bosch - #CO2 - #Neutralité carbone - #Objectif - #Usine
Icone de twitter
UTACCERAM Icone de retweet
RT @UTACCERAM: Malgré la période de confinement, UTAC CERAM poursuit sa politique de croissance ambitieuse Nous maintenons nos
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: On we talk about MotorsportsWinking face and particularly Did you know that most of our @RenaultF1Team #Fridays #F1
Icone de twitter
GroupePSA Icone de retweet
RT @GroupePSA: Le 2019 du est en ligne ! Pour la 5ème année consécutive, le Groupe reçoit le niveau « Advanced » #RapportRSE #GroupePSA
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

L’équipementier allemand Bosch veut atteindre la neutralité carbone dès 2020 et a pour cela présenté une feuille de route en deux volets.

Ce projet d’entreprise à dimension mondiale a été présenté en détail lors d’un symposium sur la qualité de l’air organisé par Bosch France,le 7 novembre.

Bosch s’engage – dès 2020 – à ce que l’ensemble de ses 400 sites mondiaux ne laissent plus d’empreinte carbone.

L’équipementier allemand doit pour cela adapter l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis l’ingénierie jusqu’à la production, en passant par l’administration.

Bosch compte notamment améliorer l’efficacité énergétique des usines, s’alimenter en énergie verte et à court terme compenser ses émissions de CO2 résiduelles via l’achat de crédit-carbone.

Actuellement, Bosch émet encore 3,3 millions de tonnes de CO2 par an. Le groupe dépendra donc de l’achat d’électricité “verte” pour atteindre la neutralité carbone.

A l’avenir, l’équipementier souhaite signer des contrats d’approvisionnement exclusif avec de nouveaux parc éoliens et solaires dans le monde, afin que ceux-ci couvrent 40 % de ses besoins énergétiques d’ici à 2030.

Entre l’approvisionnement en énergie verte et la compensation des émissions de CO2, Bosch table sur des “coûts supplémentaires d’un milliard d’euros d’ici à 2030”.

Néanmoins, Bosch compte également produire en propre de l’énergie verte (avec notamment l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de ses usines de Nashik et Bidadi en Inde), ce qui lui permettrait à terme d’économiser un milliard d’euros.

Source : JOURNALAUTO.COM

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES