Fermer
Europe

Bosch se lance dans la pile à hydrogène

Analyse de presse de 14H00 - Le #Allemagne - #Bosch - #Distribution - #Hydrogène - #Pile à Combustible - #Powercell Sweden AB - #Production - #Suède
Icone de twitter
UTACCERAM Icone de retweet
RT @UTACCERAM: Malgré la période de confinement, UTAC CERAM poursuit sa politique de croissance ambitieuse Nous maintenons nos
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: On we talk about MotorsportsWinking face and particularly Did you know that most of our @RenaultF1Team #Fridays #F1
Icone de twitter
GroupePSA Icone de retweet
RT @GroupePSA: Le 2019 du est en ligne ! Pour la 5ème année consécutive, le Groupe reçoit le niveau « Advanced » #RapportRSE #GroupePSA
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

L’équipementier allemand Bosch a annoncé un partenariat avec le groupe suédois Powercell Sweden AB, en vue de développer des piles à hydrogène (attendues sur le marché au plus tard d’ici à 2022).

Bosch estime notamment que les véhicules à hydrogène pourraient s’imposer face aux véhicules électriques à batteries pour certains usages, grâce à leur autonomie supérieure et à leur vitesse de recharge comparable à celle des modèles diesel et à essence. En outre, les modèles à piles à combustible bénéficient des mêmes atouts que les modèles électriques (accélération, silence, absence d’émissions polluantes).

Le problème est que la fabricant d’hydrogène est une technologie très énergivore (ce qui accroît le bilan énergétique “du puits à la roue”). En outre, le nombre de stations-service reste limité (environ 60 points de recharge en Allemagne).

Dans le détail, Bosch et Powercell produiront ensemble le “stack”, c’est-à-dire le cœur des piles à combustible, où se déroule la réaction chimique.

Bosch avait l’an dernier renoncé à produire des cellules de batteries pour véhicules électriques, du fait de son retard technologique dans le domaine. En se lançant dans la production de pile à hydrogène, il compte cette fois prendre de l’avance sur ses concurrents.

D’ici à 2030, Bosch estime que les véhicules à hydrogène pourraient représenter 20 % du parc de voitures électriques.

Source : AFP, JOURNALAUTO.COM, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (29/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES