Fermer
Allemagne

Bosch produit des capteurs destinés aux taxis volants

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bosch - #Capteurs - #Daimler - #Lilium - #Objectif - #Prévisions - #Taxis volants - #Volocoper
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier allemand Bosch a développé une « Sensorbox », à savoir un ensemble de capteurs destinés aux taxis volants. Ces capteurs devraient permettre aux taxis volants de start-ups telles que Volocopter et Lilium de voler de manière plus précise et plus souple.

Bosch estime que ces taxis volants circuleront dans de grandes métropoles dès 2023. L’équipementier veut donc étendre sa clientèle à ces nouveaux acteurs de la mobilité, plutôt qu’uniquement aux constructeurs d’automobiles.

Les capteurs développés par Bosch pour ces taxis volants permettent notamment de mieux déterminer la position par rapport au sol, mais aussi par rapport à d’autres engins volants.

Les capteurs de Bosch sont en outre plus petits et plus légers que ceux utilisés habituellement dans l’aéronautique, et leur coût est nettement inférieur, les coûts de développement et de recherche ayant déjà été en majorité couverts lors du développement des capteurs pour voitures autonomes ou partiellement automatisées.

Bosch estime que les taxis volants représentent un segment en pleine croissance. Les groupes Daimler, Google ou encore Airbus ont déjà signé des partenariats avec des entreprises développant des taxis volants.

Selon le cabinet conseil Roland Berger, quelque 3 000 taxis volants devraient transporter des passagers d’ici à 2025, puis 12 000 environ d’ici à 2030 et enfin près de 100 000 au plus tard d’ici à 2050.

Source : AUTOMOBILWOCHE (21/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.